Femmes fabriquant des obus, Mabel May, 1919, peinture conservée au Canadian War Museum et exposée à Arras dans le cadre de l'exposition "Témoins"

Femmes fabriquant des obus, Mabel May, 1919, peinture conservée au Canadian War Museum et exposée à Arras dans le cadre de l'exposition "Témoins"

Cette œuvre est une peinture intitulée Femmes fabriquant des obus peinte en 1919 par Mabel May. C’est une huile sur toile, elle est conservée au musée canadien de la guerre. Sa hauteur est de 1 mètre 82 et sa longueur est de 2 mètre 14.

Au premier plan à gauche, nous pouvons apercevoir deux femmes qui sont en plein travail de constitution d’obus. Et au second plan il y a tellement de personnes représentées sur le tableau qu’elles sont indénombrables. Le tableau est construit sur un contraste de couleurs. Les couleurs sombres font preuve de la dureté du travail. Celles-ci occupent le bas et le haut du tableau, alors que le centre du tableau est dominé par des couleurs plus claires. Ainsi, les lampes à la gauche du tableau diffusent une lumière jaune, tandis que le mur à droite du tableau constitue une vaste masse jaunâtre. Le peintre a représenté en priorité des femmes, ce qui nous montre aussi qu’elles ont joué une place importante dans la guerre. En haut du tableau nous pouvons apercevoir les rouages des machines peintes en couleurs plus sombres.

L’usine est située au Canada. C’est une œuvre commanditée par le Canadian War Memorials Fund et qui vise à montrer les différents aspects de la guerre. Elle a une valeur de témoignage, puisque l’artiste a elle-même visité une usine en septembre 1918. L’impression de mouvement est renforcée par la technique du peintre qui montre les coups de pinceau et par des oppositions de couleurs, ainsi que par le nombre de personnes représentées. L’objectif du tableau est de représenter l’effort de guerre à l’arrière. L’œuvre est originale à tout point de vue puisqu’elle montre des femmes et car c’est une femme qui peint d’autres femmes ce qui n’est pas commun au XX eme siècle. La palette de couleurs utilisées ainsi que sa clarté donne une vision optimiste de ce difficile travail, et insiste sur l’enthousiasme des femmes dans leur participation à l’effort de guerre.

Boulanger Axel, Lecoustre Laura et Haine Margaux

 

Retour à l'accueil